Aller au contenu

mTOR Pour la croissance musculaire des CrossFitteurs

  • juillet 7, 2022juillet 21, 2022

Développer l’enzyme mTOR pour améliorer la prise de masse en CrossFit ?

mTOR est une enzyme qui régule la croissance musculaire. 

Elle permet de réguler la synthèse des protéines des cellules musculaires et ce qu’il faut savoir, c’est que nous pouvons l’augmenter!

D’un point de vue technique :

mTOR est l’abréviation de mammalian Target of Rapamycin
En français, cible de la rapamycine chez les mammifères.

C’est une enzyme de la famille des sérine/thréonine kinase qui régule :

  • la prolifération cellulaire
  • la croissance cellulaire
  • la mobilité cellulaire
  • la survie cellulaire
  • la synthèse protéique
  • la transcription

Peu importe le mouvement que vous exécutez, vous avez une phase excentrique et une phase concentrique.

Donc, la phase excentrique c’est lorsque les deux points s’éloignent, ça crée un étirement du muscle, c’est ce que nous appelons la phase négative.

Donc la phase concentrique est l’inverse, c’est lorsque les deux points se rapproche, c’est la phase positive.

Le but est d’accentuer les étirements excentriques pour augmenter l’activation de mTOR.

Ok on a compris…
Mais du coup comment l’appliquer ?

En utilisant la méthode du tempo !
Cependant, Il existe différents tempo pour différentes pratiques.

En outre, et pour clarifier, l’histoire du Tempo :
👉 Lire l’article sur le travail en tempo

Maintenant je vais vous donner une méthode qui va vous permettre d’activer au maximum mTOR lors de votre entrainement.

Par exemple, le Pull Ups, la traction en français.

Position de départ : 0 secondes
Vous avez déjà tracté et vous êtes en haut avec le menton au dessus de la barre.

Phase excentrique : 4 secondes
Surtout, comptez des vrais secondes stp !

Position où les deux points sont les plus éloignés : Maintenir 2 secondes
Evidement, en gardant une tension musculaire.

Phase concentrique : 0 secondes
Du coup, vous êtes suspendu et tu vas commencer ton tirage.

L’idéal c’est de réaliser entre 6 et 8 répétitions. 
Donc, faites au maximum deux séries sur le muscle concerné par séance.

Surtout n’en rajoutez pas trop à votre entrainement de base, plus n’est pas forcement mieux !

Vous voulez en savoir plus sur la prise de masse & les performances pour les Crossfitteurs ?

Inscrivez-vous à la newsletter👇

Nous n’avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Vous voulez plus des astuces ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de conseils et astuces pour les CrossFitteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *